Catch-Mania
Il est temps pour toi de rentrer dans la légende de la WWE. Rejoins-nous !

Bio de JBL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bio de JBL

Message par Batista52 le Jeu 20 Nov - 9:26

Lorsqu'il était au lycée, John Layfield avait comme projet de devenir footballeur américain. Sa carrière aurait pu être prestigieuse, des équipes comme les Raiders de Los Angeles s'intéressant à lui, mais en 1992, une blessure le stoppe dans son élan. Il choisit alors de devenir catcheur, et s'entraîne auprès de Brad Rheingans. Au bout de quelques mois, il monte finalement sur les rings sous le nom de John Hawk. Rapidement, il fait équipe avec Bobby Duncum Jr, et sous le nom des Texas Mustangs, ils luttent pour diverses promotions texanes comme la CWF, la USWF ou la GWF. D'ailleurs ils deviendront champions par équipe de cette promotion en battant Black Bart et Johnny Mantel deux mois après les débuts de Layfield. Les Texas Mustangs garderont leur titre plus d'un an jusqu'à ce qu'ils le perde face à Bad Breed (Axl et Ian Rotten). Hawk gagnera tout de même la plupart des titres régionaux par équipe avec d'autres partenaires comme The Equalizer avec qui il sera champion de la USWF ou Black Bart avec qui il gagnera celui de la GWF. En 1994, Layfield part catcher en Allemagne pendant plus d'un an pour le compte de la CWA, et y gagnera notamment le titre par équipe avec Cannonball Grizzly en battant Ulf Hermann et August Smisl. Aux Etats-Unis, il battra Kevin Von Erich pour gagner le titre Nord-Américain de la NWA.

En 1995, il rejoint finalement la WWF où il prendra le nom de Justin "Hawk" Bradshaw, sera managé par Uncle Zebekiah, et aura un gimmick de cow-boy texan inspiré par Stan Hansen. Il a alors des rivalités avec des lutteurs comme Fatu, Pretty Joe Floyd ou Hakushi, mais le public n'est pas au rendez-vous. Hawk renvoie alors son manageur et a des rivalités contre Savio Vega et Jake "The Snake" Roberts, mais le public n'accroche toujours pas à son personnage. Au début de 1997, les officiels décident alors de le mettre en équipe avec Barry Windham, et ils prennent le nom des New Blackjacks, mais la foule est toujours insensible à Bradshaw, qui évolue désormais sous le nom de Blackjack Bradshaw. En 1998, il a une rivalité avec Jeff Jarrett pour le titre de la NWA, mais c'est alors que Barry Windham se retournera contre son partenaire, lui causant ainsi la défaite. Les deux hommes débutent alors une rivalité qui n'aura pas de fin à cause d'une blessure de Windham. En mai 1998, Bradshaw s'allie avec Taka Michinoku, et ensemble ils rivalisent avec Kaientai. Il forme ensuite une équipe avec Terry Funk, les deux hommes étant texans, et rivalisent avec 2 Cold Scorpio et Faarooq. Mais peu de temps après le Funker annonce sa retraite des rings, alors Bradshaw se retourne contre lui. Le public n'appréciant toujours pas Bradshaw, la WWF décide de le mettre en équipe avec un autre lutteur qui tournait en rond, Faarooq, et managés par The Jackyl, ils forment ensemble les Acolytes. Très rapidement ils se débarrassent de leur manager et rejoignent le Ministry of Darkness de l'Undertaker. Mais ils ne servent principalement que d'hommes de main pour l'Homme d'Outre-Tombe et n'auront pas spécialement la possibilité de briller. En mai 1999, ils parviennent à battre X-Pac et Kane qui étaient champions à l'époque, et prennent ainsi le titre par équipe. Les Acolytes perdront les ceintures un mois plus tard face aux Hardy Boyz, mais ils parviendront à les leur reprendre lors du PPV Fully Loaded dans un combat handicap où Matt et Jeff faisaient équipe avec leur manageur de l'époque, Michael Hayes.

Après la fin du Ministry, les Acolytes reçoivent une demande d'aide du Mean Street Posse. Ils acceptent contre de l'argent, et décident alors de monter l'Acolytes Protection Agency. Ils aident alors plusieurs lutteurs à gagner des matches contre de l'argent, mais ne montent que très peu sur le ring. Ils auront tout de même une rivalité avec Edge & Christian, mais des blessures les mettront sur la touche jusqu'au PPV Armageddon. A leur retour, l'APA fait équipe avec Tazz afin de lutter contre le Right To Censor, et lors de Wrestlemania XVII, ils battent le Goodfather, Bull Buchanan et Val Venis dans un combat à six. Peu de temps après commence l'Invasion de la WWF par les lutteurs de la WCW et de la ECW. Les Acolytes se posent d'emblée comme les leaders de la résistance. Ils gagneront notamment le titre par équipe face aux Dudley Boyz le soir où ceux-ci trahiront la WWF et rejoindront l'Alliance. Ils défient alors les champions par équipe de la WCW, Sean O'Haire et Chuck Palumbo lors du PPV Invasion, et remporteront aussi leur titre. En octobre 2001, Bradshaw se lance dans une carrière solo et devient champion Européen de la WWF en battant The Hurricane. Malheureusement pour lui, son règne sera de courte durée puisqu'une semaine plus tard, il perdra la ceinture aux mains de Christian. Puis il se perd parmi les dizaines de lutteurs de la WWF enrichie par l'arrivée de ceux de la WCW, et ne joue aucun rôle majeur dans la compagnie. Les Acolytes se reforment alors et tente de gagner le titre par équipe lors du Wrestlemania X8, mais ils perdront face à Billy & Chuck. C'est alors que le premier Draft a lieu, et les Acolytes sont séparés lorsque Ric Flair choisi de signer Bradshaw à Raw et Vince McMahon prend Faarooq à SmackDown!.

Après le Draft, Bradshaw se retrouve donc seul à Raw. Rapidement il se retrouve à rivaliser avec la NWO, ceux-ci ayant "volé" le bureau de l'APA. Lors de Backlash 2002, Bradshaw perd face à Scott Hall, malgré l'aide de Faarooq. Il rejoint ensuite la division Hardcore après qu'il ait battu Stevie Richards et gagné la ceinture. Comme c'était le cas avec le titre Hardcore, Bradshaw le perd et le regagne à de multiples reprises, notamment face à des adversaires comme Johnny The Bull, Jeff Hardy ou Tommy Dreamer, et deviendra 15 fois champion en moins de deux mois. Après la perte définitive du titre, Bradshaw se met à aider Kane à combattre contre les Un-Americans. Mais 10 jours après, il se déchire le biceps durant un combat, et doit s'écarter des rings. Après son opération, Bradshaw restera inactif pendant 6 mois, puis en mars 2003, il retourne sur les rings à la OVW pour aider Nick "Eugene" Dinsmore à lutter contre Doug Basham et The Damaja. Ron Simmons le rejoindra éventuellement pour reformer les Acolytes.

Les Acolytes reviennent à la WWE en juillet 2003 lors du PPV Vengeance. Durant l'événement, ils organisent un combat de bar avec plusieurs autres lutteurs, et ce sera Bradshaw qui gagnera. Après que Bradshaw ait aidé Jamie Noble à combattre les frères Bashams, les Acolytes débutent une rivalité contre eux et leur manageur Shaniqua. Les deux équipes s'affrontent à No Mercy, et ce seront Danny et Doug qui remporteront la victoire. Lors d'un épisode de Smackdown!, les Acolytes affrontent l'équipe de Brock Lesnar et du Big Show. Le combat tourne mal puisque Lesnar y blesse Faarooq au genou, l'éloignant des rings pendant un moment. Aux Survivor Series, Bradshaw rejoint donc la Team Angle afin de lutter contre la Team Lesnar et venger son partenaire, mais il sera éliminé du combat. Faarooq reviendra éventuellement, et les Acolytes rivaliseront avec la World's Greatest Tag Team. Les deux équipes s'affrontent à No Way Out, et ce seront Haas et Benjamin qui auront la victoire. Lors de Wrestlemania XX, ils tentent de gagner le titre par équipe détenu par Rikishi et Scotty Too Hotty dans un 4-Way Dance avec aussi les Bashams et la World's Greatest Tag Team, mais ils ne gagneront pas. La semaine suivante, ils affrontent Rikishi et 2 Hotty lors d'un épisode de Smackdown!, mais ils perdront alors Faarooq est renvoyé par Paul Heyman, et afin de garder son travail, Bradshaw se retourne contre son partenaire, et devient ainsi un Heel.

La semaine suivante, Bradshaw retourne sur les écrans sous le personnage de JBL, un texan ayant fait fortune grâce à la Bourse, grandement inspiré par le vrai John Layfield. Il dit vouloir faire un impact à la WWE, et s'attaque d'entrée au champion Eddie Guerrero. Les deux hommes auront alors une longue rivalité qui fera Bradshaw remporter le titre de la WWE dans un Bull Rope Match à Great American Bash à la surprise générale, vu la publicité négative que venait d'avoir JBL (il était dans le colimateur des médias après avoir fait un salut nazi lors d'un show à Munich en Allemagne, ce qui lui avait notamment valu de se faire renvoyer de son poste de commentateur financier sur la chaîne CNBC). Eddie Guerrero demande un match retour qui aura lieu dans une cage lors d'un épisode de SmackDown! et grâce à l'aide de Kurt Angle, JBL conservera son titre. Il lance alors un défi à n'importe qui voulant l'affronter lors de Summerslam, et à sa grande surprise, ce sera The Undertaker qui y répondra. Après une série d'attaque de l'homme d'Outre-Tombe sur Layfield, celui-ci décide d'engager un "Chef de Staff" en la personne d'Orlando Jordan. Lors de Summerslam, Bradshaw parvient à retenir son titre par disqualification après que The Undertaker l'ait attaqué avec la cloche du ring. Mais après le combat, frustré, il se fera passer au travers du toit de sa limousine, ce qui le "blessera" au cou. La rivalité continue alors entre les deux, et un combat revanche aura lieu lors de No Mercy où JBL conservera son titre après que Heidenreich ait attaqué l'Undertaker. Puis Bradshaw a une courte rivalité avec Hardcore Holly qu'il battra dans un combat Hardcore. Lors d'un combat où il faisait équipe avec Booker T, celui-ci se retourne contre lui, et les deux hommes débutent alors une rivalité. Lors des Survivor Series, JBL parvient à battre son adversaire grâce à l'intervention d'Orlando Jordan. Fort de sa série de victoire, Layfield se vante d'être le plus grand champion de l'histoire du catch, mais c'est alors que Booker T, l'Undertaker et Eddie Guerrero viennent tous les trois le défier. Pour se protéger, Bradshaw crée sa propre faction, The Cabinet, avec Orlando Jordan, la charmante Amy Webber et les frères Basham. Lors du PPV Armageddon fin décembre 2004, JBL affronte les trois hommes dans un 4-Way Dance, et à la surprise générale, parvient à conserver son titre. C'est alors qu'un nouveau prétendant pour son titre se présente: The Big Show. Kurt Angle se met aussi en chasse du titre, et forme une alliance avec JBL afin de maîtriser le géant. Mais celui-ci ne se laissera pas faire et parviendra à ce que les deux alliés se retournent l'un contre l'autre. Lors du Royal Rumble 2005, les trois hommes s'affrontent afin de déterminer le nouveau champion. JBL parvient à conserver son titre, mais le General Manager de Smackdown! Theodore Long l'oblige à défendre sa ceinture lors du prochain Pay Per View face au Big Show dans un combat en cage recouverte de fils barbelés. JBL, voulant prouver qu'il est un grand champion, intervient à la surprise générale lors d'un Raw afin de défier Batista qui venait de gagner le Rumble, et l'invite à rejoindre le roster de Smackdown!.

_________________
I\'m the man,I\'m the predator...




avatar
Batista52
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 445
Age : 22
Catcheur(s) préféré(s) : BATISTA
Catcheur(s) détesté(s) : JBL
Show Préféré : RAW
Date d'inscription : 06/04/2008

Titre du catcheur
Palmares:
Orientation: Heel

http://catch-mania.max2forum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum